philippe-mele-traiteur-canet-en-roussillon-rumsteck

(Suggestion de présentation, photo non contractuelle)

Rumsteck

9,63 € TTC

Pièce de 350gr

27,50€/kg

Descriptif

Morceau noble du bœuf, le rumsteck a l’avantage de garder sa tendreté à la cuisson. Il est issu de l’arrière de la bête, du côté de la cuisse (de la queue aux filet et contre-filet). On le retrouve parfois sous d’autres appellations : couard ou culotte à Saint Etienne, milieu de couard et milieu de rumsteck à Lyon, roastbeef ou aloyau à Cambrai, couchant à Bordeaux ou encore tranche large à Toulouse. Quel que soit son nom, on le cuisine souvent de la même manière, à savoir grillé ou rôti.

Préparation
Avant cuisson, sortir le rumsteck du réfrigérateur pour la remettre à température et éviter un écart trop important. Après cuisson, le laisser reposer 5 minutes avant de le servir.

Cuisson
Tout dépend de la cuisson désirée. En grillade, compter 1 minute par face dans une poêle chaude pour une viande bleue. Amateur de viande saignante ? Saisir la viande 1min30 sur chacune des faces. Pour une viande à point, compter 2 à 3 minutes par face. Pour un rumsteck bien cuit, griller chaque face 4 minutes. Dans tous les cas, réserver la viande 5 minutes après cuisson pour que le jus et la chaleur se répartissent bien dans la pièce et que la viande retrouve sa tendreté.

Utilisation
Le rumsteck est généralement cuisiné grillé en pavé, parfois rôti en filet. On le sert avec une poêlée de légumes ou de champignons, des pommes de terre sautées, ou avec une sauce aigre douce à la noix de coco ou au curry.

Conseils de conservation
Pour conserver la fraîcheur du rumsteck, le laisser enveloppé du papier parchemin du boucher et le placer dans la zone la plus froide du réfrigérateur, à 2° environ.

Si vous le surgelez, comptez environ 6 à 7 heures de décongélation au réfrigérateur ; au micro-ondes, 4 mn pour 2 steaks et 10 mn de repos suffisent.