philippe-mele-traiteur-canet-en-roussillon-gigot-agneau

(Suggestion de présentation, photo non contractuelle)

Gigot d’agneau

4,25 € TTC

Pièce de 250gr

17,00€/kg

Descriptif

Autrefois, on l’appelait « jambe de derrière ». Morceau de choix de l’agneau jeune (mais également du mouton, également commercialisé sous le nom d’agneau de boucherie), le gigot correspond au haut de la cuisse. Servi avec l’os, cette découpe est tendre, si bien qu’elle peut se consommer en rôti une fois ficelée et roulée.

Préparation
Pour retirer l’os, couper le long de la pièce et congeler le gigot. Une fois la chair durcie, l’os se retirera plus facilement.

Cuisson
Si la fameuse cuisson de sept heures donne un gigot savoureux (faire cuire le gigot juste saisi 7h à 120°C), d’autres méthodes se prêtent parfaitement à l’agneau. Compter en moyenne 20 minutes par kilo pour une température de 200°C. L’arroser si nécessaire. Bien cuit et rosé, sa température interne doit être de 60°C. Ne saler qu’en fin de cuisson.

Utilisation
Pour parfumer la chair de l’agneau, penser aux marinades à base de gingembre, de menthe ou de citron. A l’anglaise, il se déguste d’ailleurs mi-rôti, mi-bouilli, accompagné d’une sauce à la menthe. Vous avez des restes de gigot ? Cuisinez-les en moussaka ou en boulettes.

Conservation
Comme les viandes, le gigot d’agneau se conserve 3 ou 4 jours dans la partie la plus froide du réfrigérateur, à moins de le congeler. Le décongeler en le passant sous l’eau froide, attendre 5 à 7 heures selon sa taille. Le consommer alors très rapidement.